Accueil A propos Services Références Blog Contact

Article

Digital et écologie en 2020 : comment passer de la pollution numérique au digital responsable ?

30 novembre 2020

Picto Facebook Picto Twitter Picto Linkedin

Nous sommes tous équipés d'ordinateurs et de smartphones. Avec le confinement que nous avons connu par deux fois cette année, la généralisation du télétravail nous a fait prendre conscience de l’impact que notre utilisation du numérique peut avoir sur l’environnement.

Selon une étude de GreenIT réalisée en octobre 2019 sur l’empreinte environnementale du numérique mondial, on compte aujourd’hui 4,1 milliards d’utilisateurs, 34 milliards d’équipements informatiques, dont 3,5 milliards de smartphones et 3,1 milliards de dispositifs d’affichages (téléviseurs, écrans d’ordinateurs et vidéoprojecteurs), et 19 milliards d’objets connectés (enceintes Bluetooth, montres, thermostats, éclairages…). Le numérique est donc aujourd’hui une donnée plus que tangible, et nous pouvons mesurer son impact sur l’environnement.

Qu’est-ce que la pollution numérique ?

La pollution numérique désigne « la pollution engendrée par toutes les nouvelles technologies ». Selon l'ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), les émissions de CO₂ du secteur numérique sont dues à 50/50 :

Le secteur informatique

Le secteur informatique est responsable aujourd’hui de 4,2 % de la consommation d’énergie primaire, de 3,8 % des émissions de gaz à effet de serre, de 0,2 % de la consommation d’eau et de 5,5 % de la consommation d’électricité. Rapporté à la taille d’un pays, le numérique revient à 2 à 3 fois l’empreinte de la France.

Les appareils électriques et électroniques

Les équipements électriques et électroniques sont l’une des plus grandes sources de pollution environnementale. C’est notamment la fabrication de ces appareils qui a le plus d’impact, puisqu’elle représente 45 % de la consommation énergétique de la filière numérique.

Les solutions

Pour faire face à cette vague numérique, certaines actions doivent être opérées par les grandes entreprises et les fabricants. Mais d’autres actions sont à la portée de chacun :

Infographie complète sur les 3 sources de pollution numérique

Sources

  1. https://www.greenpeace.fr/la-pollution-numerique/
  2. https://www.nerepix.fr/Pollution-numerique-4-gestes-a-adopter-pour-une-utilisation-web-plus-green
  3. https://www.grizzlead.com/lincroyable-impact-de-la-pollution-numerique-et-les-bonnes-pratiques-a-adopter-tres-vite/
  4. https://www.wwf.fr/agir-quotidien/numerique
  5. https://www.energuide.be/fr/questions-reponses/est-ce-que-jemets-du-co2-quand-jutilise-internet/69
  6. https://www.planetoscope.com/dechets/1882-dechets-electroniques-deee-produits-en-france.html
  7. https://greenpeacefilmfestival.org/film/la-tragedie-electronique
  8. https://www.20minutes.fr/high-tech/2843271-20200820-seuls-17-dechets-electroniques-recycles-monde-menace-sante-nature
  9. https://www.relyance.fr/6-astuces-reduction-pollution-numerique/

En savoir plus

Lire d'autres articles